TEMOIGNAGES

Nous vous proposons ici quelques témoignages de professionnels de la santé ou de parents, qui sont plus parlants que moultes discours, pour démontrer la pertinence des outils que nous suggérons.

WordQ et WordQ+SpeakQ:

Outils d'aide à la lecture et à l'écriture concus dans un hopital pour enfants de Toronto il y a plus de 10 ans, utilisé par des centaines de milliers de personnes dans le monde

Bénédicte R-P ergothérapeute Ile de France (91)

Ø  Ergothérapeute, j'accompagne depuis un an Mathias, 12 ans, élève de 6ième, qui présente un trouble des apprentissages (dyslexie, dysorthographie, dysgraphie, T D A H) dans un contexte de trouble du spectre autistique modéré. C'est un jeune qui n'avait pas accès au langage écrit au vu de son handicap lourd. Son profil de TSA entraine également de grande difficulté à accepter toute nouveauté. Le logiciel WordQ, contrairement à d'autres, a été tout de suite intégré par Mathias, qui enfin a pu s'exprimer. Il commence aussi à se détacher de son A V S. Un grand pas vers son autonomie!  

Jean-Baptiste F. Orthophoniste Ile de France (91)

Ø  "Voici l'histoire de Charles, dyslexique sévère, actuellement en cinquième.

Brillant intellectuellement, il était dans l'incapacité de restituer en classe, malgré un temps supplémentaire accordé, ses connaissances.

Équipé de WQ+SQ depuis septembre, il a vite compris le fonctionnement du logiciel, utilise la reconnaissance vocale pour son travail à la maison, ce qui le soulage beaucoup et lui permet d'être moins fatigué. Heureux de pouvoir exprimer sa pensée par écrit, il est arrivé à mon cabinet il y a quelques semaines, avec son ordi et un grand sourire, me disant ""j'ai inventé une histoire..."". Nous l'avons évidemment lue, elle était merveilleuse d'originalité et de suspense. Nous avons pu aussi, ensuite, l'utiliser pour l'aider à améliorer son utilisation du logiciel. Lundi, il m'a annoncé qu'il avait déjà l'idée d'une nouvelle histoire. Charles, un écrivain en herbe, grâce à WordQ+SpeakQ ?"

DYBUSTER ORTHOGRAPHE ET CALCULARIS:

Jeux en ligne de réhabilitation à l'orthographe et au calcul concus par l'Université de Zurich en Suisse. Utilise les principes de la neuro-pédagogie pour contourner les troubles DYS en associant des notes de musique, formes, couleurs structures, pour apprendre autrement.

Isabelle K, parent de Paris:

J’ai eu connaissance du logiciel Dybuster Orthographe, sur la page Facebook d’un groupe de parents d’enfants Dys, où se multiplient les échanges à propos des difficultés et suivis paramédicaux des dyslexiques et dyspraxiques. Une maman disait que grâce à ce logiciel, son fils parvenait à retenir l’orthographe des mots, ce qui rendait les dictées scolaires enfin possibles. J’ai immédiatement consulté le site de Dybuster et j’ai testé avec mon fils, multi-dys et TDA/H quelques séances d’exercices, afin de voir si cela pouvait lui convenir. Au cours de sa scolarité difficile et douloureuse, d’années d’orthophonie assidues, mon fils avait encore une lecture pénible, une incapacité à écrire sans omission ni inversion, ce qui bien entendu lui rendait la tâche compliquée, décourageante et le laissait dans une grande frustration. Les tests réguliers gratuits ont suscité immédiatement de l’enthousiasme chez lui car la présentation claire, le codage,  les étapes organisées  et les encouragements ont tout de suite porté leurs fruits. Le codage couleur comme le découpage préalable syllabique, le repère musical offrent une entrée qui n’est pas strictement phonologique et c’est toute la différence que propose ce logiciel. Bien souvent, sur d’autres supports, il est proposé un codage couleur simple, avec le repère du phonème, or dans Dybuster Orthographe, le codage est beaucoup plus élaboré, car une même couleur est attribué à plusieurs lettres, et la présentation des boules de couleurs à la place des lettres est particulièrement judicieuse, car l’élève est actif  et la mémorisation visuelle et auditive se fait par étapes. De fait, j’ai acheté le logiciel et l’exercice régulier a déclenché non seulement la capacité à retenir l’orthographe des mots proposés mais surtout a été un véritable déclencheur de lecture. En moins d’un moins, la lecture est devenue confiante, fluide, sans plus d’angoisse à déchiffrer les mots et donc les phrases. J’ai constaté qu’aucun sentiment de frustration ne venait plus entraver la lecture, car en cas de difficulté sur un son complexe, mon fils utilise spontanément la couleur référente appropriée. L’entrainement sur cette première période fut quotidien, car la réception était tellement probante que mon fils voulait le faire chaque jour, tellement fier de son aptitude à lire. Je pense que ce logiciel est plus qu’un logiciel pour dysorthographique, c’est un formidable outil pour la remédiation à la lecture, qui apporte des résultats rapides et permet surtout aux enfants découragés, rebutés par la lecture de retrouver confiance en leurs capacités. Je viens d’acheter le logiciel Calcularis, car les enfants multi-dys ont des soucis également en mathématiques, où sont rencontrés les mêmes problèmes d’inversions qui entravent l’apprentissage. 
Je tenais particulièrement à témoigner sur ce locigiel, car durant la scolarité de mon fils, j’ai acheté pas mal de matériel et c’est l’unique fois où le résultat est aussi convaincant. En outre, ce matériel peut être utilisé à domicile  et en dehors.  Je terminerai en félicitant l’équipe de chercheurs qui a mis au point ce programme.

 

  • White Instagram Icon

© Copyright 2023 by Dysaccess

 Proudly created by Alain with Wix.com

Contactez nous

Tel Luxembourg: 691 947 167

France: 06 68 10 93 49

Belgique: 0487 95 75 50

info@dysaccess.org

Addresses

Luxembourg:

Perlé

FRANCE:

Vauréal 95 

Fragnes la Loyère 71